Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de zombilix

Fait divers

15 Novembre 2009 , Rédigé par zombilix Publié dans #Photos zombies

  

 Cette  nuit vers 3h00, les boucheries Mallard, Gélax et Copé situées dans le XVII et le XVIII ième arrondissement de la capitale ont été vandalisées et dévalisées. Vitrines brisées, carcasses et pièces de viande éparpillées sur la chaussée, voilà le triste spectacle découvert par la police lorsqu'elle est arrivée sur les lieux.
 ″ Nous étions très prudents  car nous pensions à une attaque de zombies affamés". Mais très vite la découverte de tracts sur les lieux du pillage
 nous a fait comprendre que cet acte de vandalisme était l’œuvre d’individus bien vivants″ .

 

Des tracts  intitulés "manifeste du GAT (groupe d'art total)" on révélé un groupuscule jusqu'alors inconnu. Composé d'"artistes"; peintres, comédiens et marginaux, visiblement perturbés et passablement violents. 
Le GAT (puisque c'est son nom) prône en des termes incertains et confus la "zombitude" comme expression la plus aboutie d’un art qui se verrait  libéré de toutes entraves. Leur but : participer à cet  "art total" en adoptant une attitude zombique.

  Un de ces activistes à été rapidement arrêté par la police. Antoine Kadjisky  39 ans artiste de rue, s’étant légèrement blessé en brisant la vitrine de la boucherie Mallard, fut pris d’une crise d’angoisse à la vue de son propre sang. Il se précipita aux urgences de l'hôpital Bichat ou il fut interpellé après qu’on lui ait prodigué quelques soins. Le prévenu s'étant montré très coopératif, ses complices ont pu être identifiés et ont été interpellés dans la matinée. Il s’agit d’Hélène Passepoil  32 ans ex miss pays de Bray sans domicile et sans profession, d’Hassan Moualek 26 ans  intermittent du spectacle et de Pierre Goupard 22 ans étudiant en droit et  fils du député du nouveau centre.

   Cet acte pourrait être classé dans le dossier des blagues potaches dignes des carabins et des étudiants des beaux-arts s’il ne s'inscrivait dans une période particulièrement dramatique pour nos concitoyens confrontés aux attaques incessantes de zombies toujours plus nombreux  et si le total des dégâts ne s'était élevé à plus de 28000 euros.



 Malgré la mise en place d'un périmètre de sécurité, attirés par l'odeur de la viande, de nombreux zombies traînaient encore ce matin aux abords de la boucherie Mallard.


 


Manifeste du GAT

 

GAT (groupe d'art total)

 

 

Le zombie exprime dans chacun de ses actes sa nature pleine et entière
Il se fout des modalités, des causalités qui nous contraignent avant d'agir. Le zombie est un tout hors du temps. Lavé de toutes scories métaphysiques, Il est une oeuvre parfaite. Sa liberté est inégalée. Elle nous renvoie à nos médiocres bricolages pour exister dans un flot des contingences sans cesse renouvelées. Il nous confronte à  nos réalisations éphémères; pitoyables bidouillages que l’on feint d’élever au rang d’exploits artistiques alors que sous les halls des palais de la culture humaine ne s’alignent que les traces fienteuses de bambins tyranniques et orgueilleux tout fiers de nous exhiber leur caca.

 

La "zombitude" est un modèle vers quoi nous devons tendre pour libérer nos forces créatrices en faisant: 

Fi de la honte de posséder des organes, de la culpabilisation d’avoir à les satisfaire.

Fi du regard de l'autre, des fonctions phatiques du langage, de la dictature de l'intellect.

Fi des croyances déistes, des rituels en l'honneur de dieux muets et obsolètes.

   Libérons nos viscères vive l’homme tuyau!

Pas plus  casher qu' hAllal, pas plus carême que ramadan.
De la viande ! Vite de la viande et... des cerveaux pour le dessert !

 

Zombies  de tous pays, tendez vos mains meurtries
Semez la mort et puis mordez la vie.
Zombies  de tous pays et de toutes couleurs
Vous avez entre les dents notre saveur.

 

(Hymne du GAT, d’après un chanteur gâteux) 

 

Sans commentaires. 

 

art. G.Phostène

Paris. Journal  des impertinents n° 1625 du vendredi 13 novembre 2009

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

jac-zap 22/12/2009 07:43


Le Zombi GAT serait-il un anarchiste carnivore ? Est-ce dans la lignée des homo-sapiens, une nouvelle branche ? J'attends des confirmations scientifiques qui ne peuvent se fonder que sur des
autopsies comparatives......


zombilix 23/12/2009 02:04



Interrogé à ce sujet, le P. Sprunt qui  jadis fît ses humanités au sein de l'école des  Beaux-arts est catégorique. Les mouvement
artistiques sont l'expression d'un besoin impérieux de reconnaissance et de prise de pouvoir au sein d'un groupe.  On se singularise en se regroupant. L'anarchiste carnivore n'est
malheureusement pas un nouveau rameau sur l'arbre darwinien mais une pathologie  de plus sur le grand corps malade de l'homo sapiens sapiens.



jannitou 03/12/2009 14:30


il n'y a pas de ifference entre zombi et mes enfants qui ne font que se goinfrer font ils parti du Gat?